28-10-2020
Véhicules hybride, comment ils fonctionnent ?

La technologie hybride évolue de plus en plus rapidement ces dernières années. Le principe c’est qu’il s’agit d’une alternative aux motorisations exclusivement thermique en les combinant avec un moteur électrique. Parmi les hybrides on distingue également le véhicule hybride classique ou non rechargeable, le véhicule hybride rechargeable ou VHR puis les 3 architectures hybrides : L’hybride de série, parallèle et l’hybride mixte.

Par définition, un véhicule hybride combine deux motorisations différentes, une thermique et une électrique. Le moteur thermique peut ainsi être associé à un ou plusieurs blocs électriques.

La différence entre un véhicule hybride classique et un hybride rechargeable (VHR) réside dans la capacité de leur batterie et leur moyen de recharge. Avec 3 architectures possibles L’hybride de série, parallèle et l’hybride mixte.

Pour un véhicule hybride classique ou non-rechargeable ou encore full Hybrid, la capacité de la batterie est plus faible et dispose d’une autonomie électrique limitée à quelques kilomètres et une vitesse maximale de 50 Km/h en électrique. La batterie est alors chargée grâce au moteur thermique avec éventuellement un dispositif de récupération d’énergie cinétique au freinage. Ce type d’hybride est plus adéquat pour la conduite en ville.

L’hybride de série consiste en un petit moteur thermique qui sert exclusivement de générateur pour le bloc électrique. L’hybride parallèle, plus présent sur le marché et comme son nom l’indique, il marche avec ces deux moteurs, hybride et électrique, qui fonctionnent en parallèle, reliés tous les deux à la transmission. Et pour finir l’hybride mixte ou hybride à dérivation de puissance qui opère selon la situation une transition entre les deux modes électrique et thermique. Cette dernière est l’architecture généralement adoptée pour les véhicules Toyota et Lexus.

De l’autre côté, les véhicules hybrides rechargeables qu’on appelle également les plug-in Hybrid disposent d’une batterie avec une plus grande capacité. Capable d’être rechargée à travers une prise tout comme un véhicule électrique. Elle dispose ainsi d’une autonomie électrique entre 20 et 60 Km avec une vitesse maximale de 120Km/h. Avec le moteur thermique qui prends le relais lors du dépassement de cette vitesse ou si la batterie est déchargée. L’inconvénient est qu’à chaque fois pour recharger votre véhicule, vous devez avoir accès à une prise domestique ou une borne de recharge.

Winter Campaign

Toyota Summer Deals

Toyota participe au Salsa Festival Challenge à Tanger

Toyota participe au Green Challenge à Rabat